Login

La cuve à eau...

Posted in Le bateau

On en aura parlé, de cette cuve... Il y a trois ans de cela, j'observe des infiltrations dans le parquet, qui se gondole fortement à certains endroits. Après quelques investigations, nous pensons que le tuyau de transport d'eau de la cuve vers le surpresseur, qui est coulé dans le béton, s'est sûrement fissuré.. Alors, on refait tout l'intérieur du bateau, du plancher à l'isolation de la chambre. Enfin, après quatre mois de travaux... Ca fuit toujours.

C'étaient de gros travaux, pourtant.. On en profite pour faire quelques améliorations sur le bateau, tomber la cloison entre la deuxième chambre et celle des parents (au fond), on re-pose un tuyau entre la pompe et le surpresseur, entièrement visible celui-là...

On revérifie tout. Chaque fois que l'on fait un test, l'eau met environ dix jours pour être visible dans la trappe que j'ai creusé dans le béton (à cause de l'infiltration lente). Et, chaque fois que le test est négatif, il faut encore attendre au moins un mois pour que l'eau et le béton sèchent. C'est une histoire qui dure trois ans, de test en test.. Ce pourrait être la cuve, mais il faudrait pour cela que l'eau passe à travers deux cloisons étanches sans laisser aucune trace d'humidité entre les deux. Peu probable, et pourtant c'est ce qui semble se dessiner.

Alors, il faut refaire la cuve : enlever le mamouth (du goudron et de l'alu chauffés pour que ça colle bien... Et ben, ça colle bien.), tout nettoyer, et refaire une cuve en epoxy avec peinture alimentaire. Pas évident, comme choix, car nous avons de fortes contraintes de dilatation (rien de trop rigide, car ça pèterait au premier été), et la cuve est verticale (pas de vache ou cuve en plastique, car elle s'affaisserait au bout de la 1000 montée-descente de l'eau). L'accès est diffcile (un homme se glisse à peine dans l'ouverture), la forme de la cuve est biscornue (elle suit la forme de l'étrave), les parois ne sont pas uniformes.. Personne ne semble vouloir accepter un tel chantier. Alors, même si on n'est pas sûr de notre coup, ben faut bien y aller quand même..

Et au final, epoxy posé :

On remplit encore une fois :

Et.. ça fuit toujours. Bon, on a tout refait, sauf la prise d'eau du fond, une espèce de crépine façon fontaine d'eau. Plutôt jolie dans l'idée.. Donc on vide, redémonte la plaque et sa grille de prise d'eau, on en trouve une qui va bien, on met de l'epoxy tout autour pour assurer une super-étanchéité, et....

Ca fuit toujours. Un voisin (Chris, à Carcassonne), ancien plombier de son état et super bonhomme, nous file un coup de main. On refait la liaison entre la crépine et la cuve, on change les vieux joints, on reteste et... ça fuit toujours.

OK. Et si on s'assure que la crépine est vraiment perpendiculaire à la paroi de la cuve ? peut-être encore un petite fuite le long du pas de vis, qui sait ? On revide, on redémonte, on refait l'epoxy en le moulant sur le pas de vis, on re-badigeonne de joint... Il faut encore attendre une dizaine de jours pour être sûr que ça tient, mais comme on vient de faire un test et que le béton est encore imbibé, on met du colorant alimentaire pour faire la distinction.

Au bout de trois jours, de l'eau revient dans notre regard creusé dans le béton. Elle ne semble pas colorée pour l'instant, mais c'est de l'eau quand même.. On décide d'attendre un peu, voir si ce n'est pas le reste de l'eau échappée précédemment qui referait surface à cause de la chaleur. L'eau continue à sortir du regard, mais n'est toujours pas colorée. Finalement, au bout de deux semaines, l'eau se tarit et on peut enfin profiter de notre cuve sans arrière-pensée... Enfin. :-)