Login

Le Rhone, La Saône et La Petite Saône

Written by Cassandra. Posted in Voyage

Nous sommes amarrés à Corre dans la Haute Saône, une petite commune de 589 âmes dans un coin perdu au fin fond de la région Franche-Comté, à quelques kilomètres de la frontière de la région Champagne-Ardennes et du département des Vosges.

Il y a plus de vaches et de moutons que d'êtres humains. C'est un lieu à échelle humaine : pas de feux tricolores, pas de panneaux publicitaires, pas de grandes surfaces... une boulangerie qui fait fonction de tabac, un pressing qui fait également office de maison de la presse, de mercerie et boutique de vêtements.

Notre amarrage est situé dans une marina privée, habitée par une petite communauté suisse-allemande. La langue d'usage est l'allemand mais ils n'ont pas importé que la langue. Le port est très, très organisé et très propre. Nous y sommes pour les 3 ou 4 mois d'hiver. Les avantages : le calme, 3 heures de Paris, 1 heure 30 de la Suisse, petit Intermarché à 800 mètres et idem pour le médecin, la pharmacie et la boulangerie. Les désavantages : la possibilité des crues hivernales, pas de train ni bus ni metro (haha)...

L'autre matin nous nous sommes réveillés dans un nouveau paysage - le bateau était monté d'1m50 dans la nuit.. et ce n'était que le début : les crues allant jusqu'à 2m sont monnaie courante ici !

Nous avons recueilli deux nouveaux chats, Parker et Pitchounette (frère et sœur). Cute.

Avant d'arriver ici, nous avons emprunté la Saône et la Petite Saône avec quelques problèmes. Notre moteur a commencé à chauffer avant d'arriver à Chalon sur Saône. Arrêt d'urgence sur un duc d'albe d'une entreprise de ciment pour refroidir le moteur et le lendemain, très doucement nous sommes arrivés à Chalon. Le dépanneur de Renault Trucks est venu - 'pas de problème, c'est le sonde qui est en panne, pas le système de refroidissement, 200 euros pour la pièce. Quelle blague, surprise, la note était de 800 euros! Sans oublier le déplacement, le camion atelier, le kilométrage, le temps du mécanicien, etc.

Après Chalon sur Saône, St Jean de Losne, une grande ville pour les plaisanciers avec des rencontres sympas : Benja et Charlotte qui viennent d'acheter leur bateau, et Cherry et Martin, des amis sur le Quo Vadis (à vendre). Nous traçons la route jusqu'à Grey, sous la pluie. En arrivant, pas de place et la nuit tombe à vive allure mais sur un bateau, le Jana, une dame nous fait signe de nous amarrer à couple. So nice! Dolores et Lenart nous ont accueilli à côté de chez eux pour la nuit. L'hospitalité suédoise.

Et puis, Fouchecourt, yea! Notre destination initiale mais non, pas de reseau, ni téléphone ni wifi, pas de possibilité de rester à Fouchecourt mais le port est charmant et le Capitaine très gentil et un bon cuisinier. Et c'est comme ça que nous sommes arrivés à Corre.