Login

Colombiers - Sète - St Gilles

Written by Cassandra. Posted in Voyage

Desolée pour le blanc. Nous avons subi un grand perte : P'tit Bob a été fauchée par une voiture à Frontignan. Nous l'avons mise dans l'eau comme une vrai marinière. Elle a rempli le bateau avec sa présence, et maintenant ses folies nocturnes nous manquent, ainsi ses calins et ses ronronnements.

Avant ce triste événement, et après les canaux étroits et sans courant du canal du midi, nous avons traversé l'Étang de Thau ! En passant par Béziers et Agde où un malfaiteur a essayé de voler mon vélo dans la nuit. Mais Boris l'a poursuivi et le vélo a été sauvé (mon héro !). L'étage de Thau : des vagues, l'eau salé, le soleil... Et l'espace! Ça nous donne l'envie de faire de la voile! Et puis, nous sommes arrivés à Frontignan, connu pour son muscat.

Après Frontignan et navigant avec chagrin, nous sommes amarrés à l'écluse de St Gilles, à couple avec un barge de travail. Nous avons vu un panneau A louer (avec numéro de téléphone) et nous avons contacté le proprietaire qui nous a accueilli gentillement. Le frère de Boris et sa copine nous ont rejoint après un periple épique : trouver l'endroit, ensuite une longue route à marcher sous un soleil de plomb pour finir il faut grimper sur une traverse (échelle) de la rive au bateau.

Et voila... La fin du Canal du Midi ! Le canal du Rhône à Sète, Aigues Mortes et puis le Rhône.

Le Rhöne ! Le largeur et la profondeur conviennent au Yakacémé. Nous navigons à 7,2 km à l'heure (parfois 8.1 km/heure!), ce qui représente au moins 2 kilometres de plus que ce que nous avions espéré. Les écluses sont aussi grosses que les portes du Mordor (Seigneurs des anneaux) et je crois qu'ils ont fait des prise de son pour les effets sonnores... Les claquements de metaux, les cris stridants des bollards et tous font écho dans l'espace bétonné.

Nous nous sommes amarrés au Port de l'Ardoise et nous avons eu des hôtes sur le bateau : Yaxu et Claudia. Yaxu est Equatorien/Quechua (comme Emilie) et Claudia est d'Allemagne. Je les ai pris en stop quand je suis allée chercher la voiture. Et la soirée nous avons fêté l'anniversaire de la Capitaine, Arianne ! Musique et tout et tout et dansing !

Et puis, le Port de l'Epervière à Valence. C'est un grand port avec 420 bateaux. Le Rhône est gentil avec nous. Pas de Mistral, pas de crue.

Et le grands bateaux! Nous sommes habitués aux petits leucocytes blancs (les bateaux de location sur le canal), et c'est un vrai plaisir de voir de VRAIS grands bateaux. Des bateaux hotels de 110 mètres, et des pousseurs de barges qui font 130 mètres...

THE BIG BOATS!

Depuis nous traçons la route. Lyon, la Soâne et nous nous trouvons maintenant à Macon...