Login

Canal du Midi : de Toulouse à Castelnaudary

Written by Boris Baldassari. Posted in Voyage

Nous sommes à Castelnaudary, enfin !

Pour l'instant nous ne trouvons pas vraiment le rythme pour écrire réguliièrement. Depuis notre dernier amarrage à l'Hers (du côté de Castelnau d'Estrétefonds), nous avons traversé la grande ville de Toulouse, avec beaucoup d'émotion et de joie, et navigué pendant 4 jours.

 Je me rappelle de languir dans les embouteillages en regardant le canal avec désir. Je me retrouve maintenant sur le canal, sur le Yakacémé, à regarder les voitures sur la berge... et j'imagine que les gens nous regardent avec l'envie de partir.

A notre arrivée à Toulouse, nous passons 2 nuits à Port Saint Sauveur, près du centre-ville. Nous allons ensuite au Port Technique à Ramonville pour récupérer le toilette 24V à Accastillage Diffusion (pendant la navigation nous avons eu recours au système D). Nous y restons deux jours pour travailler un peu sur le bateau, installer le projecteur à LEDs et faire un peu de rangement.

IMG_2567.JPG
IMG_2567.JPG IMG_2567.JPG
IMG_2569.JPG
IMG_2569.JPG IMG_2569.JPG
IMG_2566.JPG
IMG_2566.JPG IMG_2566.JPG
IMG_2568.JPG
IMG_2568.JPG IMG_2568.JPG
IMG_2565.JPG
IMG_2565.JPG IMG_2565.JPG
IMG_2570.JPG
IMG_2570.JPG IMG_2570.JPG

Nous repartons le Lundi 14 au matin et passons une nuit en sauvage à l'écluse de la Negra. Le lendemain, juste avant de rentrer dans l'écluse, la barre ne répond plus du côté droit.. C'est l'occasion d'essayer la barre hydraulique, mais la rentrée dans l'écluse est difficile. On passe l'écluse malgré tout, et nous arrêtons sur un ponton pour diagnostiquer la panne. Cela prend deux heures à Boris pour trouver l'interrupteur de fin de course défectueux et le réparer, et nous repartons vers Port Lauragais.

Port Lauragais est un anachronisme. Un port sur un autoroute. Le Capitaine du port, Lionel, nous a très bien accueilli. Il essaie de développer le port contre vents et marrées, mais la tendance est de batten down the hatches (serrer les ceintures)...

Port Lauragais à Castelnaudary : sur l'écluse de Océan une corde a cassé.. Quelle frayeur ! Nous avons failli prendre la porte avant de l'écluse. Mais l'éclusier, un monsieur de 30 ans de métier sur le canal, est resté calme. Il nous parle de son métier, qui est en voie de disparition. Le plupart des écluses sont automatisées maintenant -- ce qui entraîne des problèmes avec le niveau d'eau dans les biefs, et diminiue le niveau de service et la sécurité sur le canal. Avant, les éclusiers contrôlaient le niveau de l'eau en ouvrant et en fermant les écluses, et en contrôlant le niveau des rigoles. Tout cela se perd...

Le partage des eaux ! Nous descendons maintenant les écluses au lieu de les monter. M. Riquet a bien pensé le fonctionnement du canal...

Castelnaudary. Nous aidons Isabelle et Jean-Jacques sur le Biber. Époxy et fibre de verre. Barbecues et bons champignons aux lardons et à la crème fraîche, brochettes d'abats, petits légumes grillés.

We've arrived at Castelnaudary after 3 days of navigating with a few hiccups along the way. We lost our right rudder entering a lock and Boris had to navigate using the mechanical system (going right) and then one of our ropes snapped in a lock and we almost hit the front gate. The kind of excitement we can do without but when you think about it, it's the only excitement on the canal.

Our entrance into Toulouse was dramatic : I never thought I would ever cross Toulouse on a barge. I used to sit in traffic along the shore and dream of being in the shade of the canal. The canal goes right through the city with the tallest lock right in front of the train station. The locks in the city are automatic, there are cameras as you approach and someone somewhere opens the locks for you. A lot easier than the preceding locks where I had to jump off the boat and push a button. I like the perch locks where there is a handle hanging from a wire over the canal and you have to grab it and turn.

After two nights in Toulouse we moved on to the technical port in Ramonville to pick up our toilet (buckets do just as well except when you have to empty them). And then on to Port Lauragais, a port created when they built the highway. So, it's a port next to a highway truck stop. Pretty weird.

And here in Castelnaudary we'll do some work on the water tank (no running water while navigating) and empty the hull.