Login

Yakacémé

Canal du Midi : de Castelnaudary à Carcassonne (2)

Written by Boris Baldassari on . Posted in Journal de Bord

Hier, pour tester la barre nous voulions bouger un peu le bateau mais nous étions collés au fond. Après quelques tentatives futiles, nous avons eu recours à l'éclusier, qui était très gentil. Il est venu évaluer la situation du bateau et puis il a demandé à l'éclusière en amont de relâcher de l'eau pour nous permettre de gagner quelques précieux centimètres. Au moment précis où l'eau était lâchée, nous faisons quelques manoeuvres de barre et le bateau finit par bouger.. Yippee ! Free at last !

 

La barre fonctionne comme il faut et nous avons pu dormir tranquillement en sachant que le lendemain nous pourrions repartir.

La navigation a été longue (pas de fond) et nous avons décidé de nous poser à Bram, mais manque de bol, pas d'amarrage. Un éclusier nous a parlé d'un endroit tranquille avec de l'eau, et nous nous trouvons à Villesèquelande. C'est un toute petite village au bord du canal avec une épicerie - boucherie - tabac - quincaillerie... un magasin à tout faire, comme on en trouve souvent en campagne.

Dans la soirée nous voyons arriver un kayak avec deux monsieurs à bord et un chien, suivis sur la berge par une fille sur une jolie jument appaloose. Phillipe (c'est le nom du monsieur sur le kayak) vit au bord du canal et est un ancien employé de Le Boat. Nous discutons de bateaux et du canal : il connaît le canal en amont et en aval et il a même remorqué un chalutier de 14 tonnes avec un bateau de 4 tonnes, de Port Nouvelle à Villesequélande. Quel défi ! Il a arrêté de travailler pour Le Boat car il trouve aberrant de louer des grands bateaux aux touristes qui ne savent absolument pas naviguer : protéger les berges, les règles de sécurité en passant les ports, etc. On sens quelqu'un qui aime le canal et la nature.

Le lendemain nous partons de Villesequélande, destination Carcassonne. Carcassonne est célèbre pour La Cité, une espèce de château fortifié qui apparaît plutôt comme un décor pour un film qu'une vraie ville.

Les biefs entre Vellesequélande et Carcassonne sont sinueux et il y a des moments où nous avons été obligés de ralentir pratiquement au point mort pour pouvoir les franchir... Je ne suis pas encore capitaine... No soy capitaine, soy marinera....